"/>
  • Fais des bébés

    Acide, amer
    Sans point de repère
    Cassé, KO, bout du rouleau, sans plus rien qui adhère
    Le monde entier t'a déçu
    Tu hais l'humanité toute entière
    Et bien entendu plus d'eau chaude au moment de prendre ton bain

    Et tu sais pas
    Et tu te mens
    Les rêves à plat, bête et méchant, et tu coules en ramant
    Plus d'essence et encore pas mal de kilomètres à faire
    Et des tas de feux rouges qui t'bouffent le temps, évidemment

    Reste un moyen facile qui peut rapporter gros
    S'il te reste un peu de sang, les os et la peau
    Bien mieux qu'un safari, aventure garantie

    Si ton présent plus qu'imparfait hurle au secours
    C'est une affaire à deux à saisir nuit et jour
    Ne s'use pas si l'on s'en ressert, ça c'est sûr
    Quand t'as froid, ça fait monter la température

    Jouer c'est pas tricher, surtout dans le désordre
    Et plus tu joues, plus tu touches, t'as même le droit de mordre
    C'est comme j'te dis, Baby

    Fais des bébés, fais des bébés
    Si tu sais plus c'que tu fous là, ni à quoi tu sers
    Eux le sauront pour toi, redeviens mammifère
    Pas compliqué, fais des bébés

    En éprouvette, inséminé
    Qu'importe le flacon pourvu qu't'aies l'ivresse ou le pied
    Du passé, table rase, la voilà ta nouvelles base
    Histoire d'expérimenté les parts de l'acquis et de l'inné
    (Bonne chance)

    Ils t'trouveront beau, intelligent
    Grand et costeau, intéressant au moins jusqu'à huit ans
    Problème existentiel, la bouillie coule-t-elle ou pas ?
    L'ennemi : les grumeaux, ou bien trop chaud ou trop froid

    C'est gratuit, des fois même t'en as cinq pour le prix d'un
    Ça plaît aux filles et ça fait marrer les copains
    Permanent cinéma, 100 fois mieux qu'FR3

    OK, ça fait du bruit, ça sent pas toujours bon
    Mais entre nous, c'est elle qui s'occupent des biberons
    Ça te ferais moins dormir que les amphétamines
    Ça résoudra tes problèmes, tes doutes et tes spleens

    Si longs, longs, longs
    Comme un jour sans toi
    Ou un jour avec toi d'ailleurs
    Ça dépend des fois
    C'est comme j'te dis, chérie

    Fais des bébés, fais des bébés
    Si tu sais plus c'que tu fous là, ni à quoi tu sers
    Eux le sauront pour toi, redeviens mammifère
    Pas compliqué, fais des bébés

    Fais des bébés, fais des bébés
    Ça f'ra p'têtre des cadavres pour leurs saletés de bombes
    Mais aussi des cerveaux pour ne pas qu'elles tombent
    ABCD, fais des bébés

    Fais des bébés, fais des bébés
    Tu leur diras jamais qu'y a des guerres qui sont saintes
    Que la raison d'état efface les cris, les plaintes
    C'est pas sorcier, fais des bébés

    J.J. Goldman


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :